Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison thtraleAchetez en Villeneuvois
Accueil > Ma Ville > Jumelages > San Donà di Piave - Italie

San Donà di Piave - Italie

Comité de Jumelage Villeneuve / San Donà di Piave

34, rue de la Prune
47300 - Villeneuve-sur-Lot
tel : 05 53 70 47 95

Ville située à une trentaine de kilomètres de Venise, et à proximité d'une des plus belles plages de l'adriatique, Lido di Jesolo.

L'histoire de San Dona est liée à la seigneurie de Venise dont elle fut longtemps possession. A la fin du XVe siècle, elle passa aux mains de quelques grandes familles locales qui participèrent à son développement et à son épanouissement. De ce passé historique, il ne reste, hélas, aucun témoignage architectural.

La ville fut, en effet, entièrement détruite en 1917-18, lors de l'ultime offensive austro-hongroise. Reconstruite dans les années 1920, San Dona offre l'aspect moderne d'une ville très aérée avec ses grandes avenues, ses larges perspectives et ses nombreux espaces verts.

Les bombardements de 1944 l'ont à nouveau endommagée et ont, en particulier détruit le pont sur le Piave - le fleuve qui traverse la ville - pont déjà détruit au cours des intenses et meurtriers combats dont il fut l'enjeu. C'est pourquoi le souvenir du "fleuve rouge du sang des combattants" (plus de 200 000 morts) reste à jamais gravé dans la mémoire de chaque habitant pour qui le Piave sera toujours "le fleuve sacré".

En arrivant aujourd'hui à San Dona, le visiteur découvre une ville de 35 000 habitants, animée, élégante et dont la diversité et la qualité des commerces témoignent de sa richesse économique. La foire annuelle du Rosario, le premier dimanche d'octobre, une des plus importantes de la Vénétie, en est l'illustration et la vitrine.

La région de San Dona doit sa prospérité à la variété de ses ressources : artisanat, agriculture (blé, maïs, vergers, betteraves, vins), industrie (chimie, mécanique) et surtout aux remarquables qualités de travail et de sérieux de sa population.
Mais pourquoi Villeneuve a-t-elle choisi San Dona comme sœur jumelle? Certes, la proximité de Venise représentait un attrait incontestable et suffisant mais il n'a pas été l'unique critère de choix.

En effet, de solides liens d'amitié unissent depuis de longues années de nombreux citoyens des deux villes. De plus, San Dona partage avec Villeneuve une même passion pour le rugby. Ce fait mérite d'être souligné car c'est bien là une originalité de San Dona qui, au pays du "Dieu ballon rond" a opté pour l'ovale!

Enfin, culturellement, les destinées des deux villes devaient inévitablement s'unir un jour autour d'un artiste prestigieux du XVIIIè siècle ,le génial graveur des "Ruines de Rome" : Giovanni-Battista Piranese, originaire de Mogliano, cité proche de San Dona, et dont le musée de Villeneuve a l'inestimable privilège de posséder une remarquable collection de gravures (un millier environ).

Quant aux qualités humaines de la population de San Dona, elles suffiraient à justifier le choix fait par Villeneuve, tous les Villeneuvois qui ont participé aux différentes rencontres et cérémonies du jumelage peuvent témoigner de la cordialité, de l'amitié fraternelle, de la chaleur exceptionnelle avec lesquelles les "jumeaux italiens" ont su leur ouvrir, et leur ville, et leur coeur.

Dernière modification : mardi 01 septembre 2015