Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison théâtraleAchetez en Villeneuvois
  •   Du 15 février au 14 avril     Exposition au musée de Gajac      Silvia Calmejane avec son exposition
  •    Le 19 février 1944, jour de l'insurrection d'Eysses, marqua Villeneuve au plus profond de son histoire. Trois jours après cette tentative d'évasion, 12 détenus furent fusillés. Dans les semaines qui suivirent, les 1 200 autres résistants furent déportés à Dachau.        A l'occasion du 75e anniversaire de l'insurrection d'Eysses, l'Association Nationale pour la Mémoire d'Eysses et la Ville proposent plusieurs grands rendez-vous traitant du conflit de la Seconde Guerre mondiale, de la résistance et de la déportation. Expositions, rassemblement international de jeunes, spectacle, projection-débat, visites historiques se tiendront les 22, 23 et 24 février prochains.     Cet anniversaire sera célébré en présence d'anciens résistants, derniers passeurs de mémoire de cette période clé de l'Histoire.  Rappel historique En octobre 1943, la prison centrale d'Eysses devient un lieu stratégique où les autorités de Vichy décident de concentrer tous les résistants condamnés de la zone sud. Le chiffre des résistants détenus à Eysses atteindra 1 400 début 1944. Le 19 février 1944, 1 200 détenus participent à une tentative d'évasion. Mais celle-ci échoue. Dans les jours qui suivent, une cour martiale condamne à mort 12 détenus. Ils sont exécutés au matin du 23 février 1944. Les autres détenus sont livrés aux nazis le 30 mai 1944. Les S.S. procèdent à leur déportation vers le camp de concentration de Dachau à la fin du mois de juin 1944. 400 résistants d'Eysses mourront en déportation. C'est en août 1945 qu'a lieu à Villeneuve-sur-Lot le premier congrès de l'Amicale des anciens détenus patriotes de la centrale d'Eysses. Le bulletin de liaison de l'amicale, intitulé « Unis comme à Eysses », paraît chaque trimestre depuis cette date. Cette amicale, dont les membres se retrouvent chaque année devant le mur des fusillés, célèbre et perpétue l'esprit qui a animé les détenus durant leur incarcération dans la prison.  Une rencontre de la jeunesse avec l’Histoire Au-delà des cérémonies mémorielles, cette commémoration prend la forme d'une rencontre avec la jeunesse : une cinquantaine de jeunes européens âgés de 19 à 30 ans, de diverses nationalités (française, allemande, autrichienne, belge, portugaise, espagnole, italienne, roumaine, grecque et géorgienne) participeront à ces trois journées. Ils seront accompagnés sur toutes les visites par le Conseil Municipal des Jeunes qui, sensible à cette période de l'histoire, s'associe à l'événement.  Ce rassemblement international de jeunes est un hommage au combat commun des hommes pour la liberté au-delà des diversités (nationalités, sensibilités philosophiques et politiques, origines sociales, métiers, âges et croyances religieuses). L’histoire d’Eysses est un exemple pour la jeunesse : c’est une leçon de solidarité, de liberté et d’égalité.  Encadrés par deux animatrices de la Maison de l'Europe, ces jeunes visiteront trois lieux d’une histoire commune : Villeneuve-sur-Lot, Penne d’Agenais et Lacapelle-Biron. Ils seront accompagnés par Corinne Jaladieu, professeur agrégée d'histoire. Lieux, récits, objets d'époque et rencontre avec des témoins directs leur permettra de mieux appréhender cette période sombre de l'histoire.  Au Programme :  Du 12 au 24 février :    Exposition sur la déportation à Dachau  Maison de la Vie Associative, de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 19 h - Gratuit (à partir de 11 ans)   Vendredi 22 février    Projection publique du film « Eysses, une épopée résistante »  à la Maison de la Vie Associative, à 20 h, en présence d'anciens résistants d’Eysses déportés à Dachau (Jacques Chantre, Robert Camp, Jean Lafaurie, Michel di Massimo) et d'un professeur et docteur en Histoire.    Film tout public. Gratuit.       BANDE ANNONCE EYSSES, UNE EPOPPEE RESISTANTE  from  MARA FILMS  on  Vimeo .    Samedi 23 février    Lecture publique  scénarisée de « L'ordre du jour » d'Eric Vuillard (prix Goncourt 2017), par Jean-Pierre Nercam, au Centre culturel, à 18 h.  Gratuit .   Dimanche 24 février    Cérémonie commémorative  en mémoire des fusillés et déportés d'Eysses, 10 h, place de la Révolution, 10 h 30, Maison centrale d'Eysses, en présence de la Consule Générale d’Allemagne Verena Gräfin Von Roedern.   Match de rugby à XIII , Villeneuve 13 / Saint-Gaudens, en hommage à Gabriel Pelouze et Alexandre Marqui, champions de rugby fusillés à Eysses.  Stade de la Myre-Mory, 15 h – Entrée : 10€ - Gratuit pour les mineurs.
  •   Reconquérir le cœur de Villeneuve, c’est la mission que s’est fixée la ville il y a presque 10 ans, en lançant un dispositif d’aides à la rénovation des logements et commerces. La 2e Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat est toujours en cours. Plus qu’un an pour en bénéficier.    Près de 2,4 millions : c’est le montant des travaux de rénovation engagés par des propriétaires dans la Bastide depuis trois ans, dans le cadre de la 2e OPAH du centre-ville de Villeneuve. Ce cœur urbain, qui concentre l’habitat le plus ancien, bénéficie de dispositifs concrets et de financements conséquents pour se refaire une vraie beauté, intérieure et extérieure. Sur cette même période, pas moins de 726 000€ de subventions ont été versés par divers financeurs, dont plus de 345 000 € par la seule Ville de Villeneuve.  30 à 50 % d’aides   « L’habitat, c’est la clé » , assure Patrick Cassany, maire de Villeneuve-sur-Lot.  « Nous devons remettre des habitants dans le centre-ville et pour cela, il faut des logements décents et aux normes actuelles. C’est un travail passionnant, et de longue haleine, qui se combine avec de nombreuses actions déjà engagées pour l’attractivité de la Bastide comme la préservation du patrimoine, l’amélioration du cadre de vie, la propreté, l’activité commerçante et touristique, entre autres » .  Ce travail porte ses fruits. En se voyant proposer des aides financières pouvant atteindre 30 à 50 % du montant hors taxe des travaux selon les projets, certains propriétaires et commerçants n’ont pas réfléchi bien longtemps. Ainsi, depuis leur démarrage, les OPAH ont permis la rénovation de pas moins de 37 logements occupés par leurs propriétaires, 88 logements destinés à la location - dont certains sont sortis de l’insalubrité -, l’embellissement de 167 façades et le réaménagement de 183 devantures commerciales. De quoi contribuer à métamorphoser la physionomie du quartier.  65 % d’artisans locaux   « De nouveaux projets, assez conséquents, sont en cours »,  assure Sophie Deghaye, responsable du service Habitat au Pôle Urbanisme.  « Je pense notamment à celui de cet investisseur Villeneuvois qui nous a sollicité pour la réhabilitation d’un immeuble en centre-ville dans lequel il souhaite réaliser six logements. C’est un dossier exemplaire qui prévoit différents types de logements (T2, T3, T4 et T4 bis), et la création de six places de parking dans le jardin attenant. Hors acquisition, le projet s’élève à plus de 360 000 € et il sera financé à 39 % » .  Ces aides directes aux propriétaires ont des retombées économiques indirectes sur les entreprises locales du bâtiment. Et là aussi, les chiffres sont éloquents : pour le volet «  opération façades », 56 % des artisans retenus sont Villeneuvois, 26 % viennent de l’Agglo.  La rénovation proprement dite revient à 34 % à des Villeneuvois et pour 26 % à des artisans de la CAVG.  L’OPAH 2 prend fin cette année. Elle devrait par la suite être renouvelée sous une autre forme, c’est l’annonce faite aux 222 villes retenues dans le plan gouvernemental Action Cœur de Ville. Si les contours en sont encore flous, elle devrait permettre aux propriétaires d’obtenir des avantages fiscaux sur les investissements réalisés dans les secteurs prioritaires.     Rappel des aides de l’OPAH  Embellir sa façade :  vous voulez revoir totalement votre façade, remplacer les menuiseries, changer les volets, les ferronneries… → Vous pouvez bénéficier jusqu’à 30 % du montant HT des travaux éligibles (financement Ville de Villeneuve)   Repenser sa devanture :  vous souhaitez rénover votre devanture commerciale, modifier l’enseigne, l’éclairage, les stores, aménager l’accessibilité de votre entrée : → Vous pouvez bénéficier de 30 % du montant HT des travaux et 5 % de plus pour l’accessibilité et la sécurité (financement Ville)   Rénover son logement :  vous êtes propriétaire bailleur et vous souhaitez réhabiliter votre logement (vide ou loué), le mettre aux normes (électricité, plomberie, toiture), améliorer sa performance énergétique ou l’adapter à la perte d’autonomie : → Aides de 35 % à 50 % du montant HT des travaux (financement Ville et Anah)      Rens : Urbanis, 05 57 80 75 57
  • Espace de proximité, de sociabilisation et de vie, la MDJ est ouverte toute l'année, elle a plusieurs objectifs :  - proposer un lieu d'accueil, d'écoute et de rencontre aux jeunes villeneuvois.   - favoriser le développement et l'épanouissement des jeunes de 10  à 17 ans ( à partir du CM2) en proposant des activités culturelles et sportives  - offrir aux jeunes un espace où ils peuvent exprimer leurs idées, leurs attentes et où ils peuvent s'engager dans des actions collective      >>> Téléchargez le planning des vacances d'hiver                >>> Téléchargez la fiche d'inscription 2018/2019          Où nous retrouver ?     Rue des Fontanelles, au dessus du Parc des Expositions et à côté du boulodrome  Tél : 05 53 70 02 66 / 06 33 11 91 34   Horaires :       - Périodes scolaires    lundi, mardi, jeudi, vendredi : 17 h / 19 h  mercredi : 14h / 18h30    - Vacances scolaires   lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi : 13h / 19h
  •      Le Musée de Gajac vient de dévoiler son programme pour l'année 2019. Expositions permanentes et temporaires, événements, ateliers, animations... le musée s'inscrit en plein dans le projet culturel de la Ville avec une programmation qui s'adresse à tous les publics, tout en restant fidèle à ses missions premières : la valorisation et la protection de ses collections.      >>> Feuilleter la plaquette de la saison 2019                 L'année 2018 s'est achevée par un hommage à une artiste étonnante, indépendante, créatrice insolente qui nous a fait nous interroger sur la place de la femme-artiste. Pourquoi une femme telle qu'Ida Karskaya, et tant d'autres, sont-elles restées dans l'oubli ?         Ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle que l'école des Beaux-Arts s'est ouverte aux femmes et que l'Atelier devient alors un symbole d'émancipation. Eva Gonzalès, fleuron des collections du Musée de Gajac, élève de Manet, a fait partie de ces pionnières. Le nombre des femmes-artistes va dès lors s'accroître de façon remarquable. Mais peu seront représentées dans les collections publiques. Une sorte de sexisme serait-elle à l’œuvre dans les politiques d'acquisitions ?         À Villeneuve-sur-Lot, récemment, des artistes telles que Maria Manton, May Zao, Vera Pagava ont investi, à leur tour, le fonds permanent du Musée.         Aussi, pour montrer la place des femmes-artistes dans notre société, nous avons souhaité dé-dier cette année 2019 à trois personnalités féminines, aux univers très divers, à l'esthétique et au langage affirmés : Silvia Calmejane par la grâce de ses
  •  Elle revient chaque année dans notre bastide, le fête foraine investira le parking de la République et le boulevard de la Marine pendant trois semaines,  du samedi 2 au dimanche 24 février,  ouverte tous les jours de 14h à 19h.         35 forains proposeront toutes sortes d'attractions, adaptées à chaque âge : - Pour les tout-petits, 4 manèges, une chenille, une « mini » auto tamponnante, un trampoline, un train fantôme, sans oublier les traditionnels stands de pêche aux canards, casse-boites et grues pour peluches. - Pour les plus grands, 4 stands de tir, 7 jeux de cascades, loterie, jeux vidéos, 4 manèges dont une auto-tamponnante, un simulateur, un « Take off » et un « Crazy dance ».  Les plus audacieux s'essaieront à la nouvelle attraction, le
  •  Inscrite au titre des Monuments Historiques en 1994, la chapelle des Pénitents blancs de Villeneuve-sur-Lot a été classée en 2014 avec son mobilier. Ce statut a permis d’initier une réflexion autour de sa restauration intérieure dont les travaux viennent de démarrer. Objectif : rouvrir l’édifice au public.       Pour mémoire En 2000, la municipalité a engagé la restauration extérieure de la Chapelle des Pénitents Blancs et l'a inscrit dans le circuit touristique du Villeneuvois. Fleuron de la rive gauche, elle est classée en 2014, et désacralisée.  La municipalité souhaitant permettre au public de découvrir ce riche patrimoine, il lui est apparu nécessaire de restaurer l'intérieur de la Chapelle et d’y exposer les objets qu’elle renfermait, parmi les plus riches de France. Depuis plusieurs années, la Drac Aquitaine soutient ce projet de restauration. Elle a notamment encouragé la demande de classement de l'édifice et accompagne scientifiquement les services de la commune.   Les objectifs de la Ville Avec la réouverture au public et dans les meilleures conditions d’accueil de la chapelle des Pénitents Blancs, la Ville confirme sa volonté de valoriser le patrimoine historique de la Bastide, source d’attractivité culturelle et touristique pour Villeneuve.   Elle entend aussi, d’une certaine manière, se réapproprier son histoire et faire redécouvrir le système des confréries -dont l’importance a été grande à partir du XVIIe siècle- et dont les associations contemporaines sont en quelque sorte les héritières.  L'Office de Tourisme du Grand Villeneuvois trouvera avec ce site, un argument patrimonial de premier plan pour enrichir encore l'offre touristique du territoire.  Enfin, le label Pays d'Art et d'Histoire accordé au Grand Villeneuvois en 2012, permettra par ailleurs d'assurer la promotion de ce lieu original et d’en favoriser la fréquentation, aussi bien par le grand public que les scolaires.  Le programme de restauration  Croisant restauration et muséographie, le chantier ne peut être réalisé qu’en une seule tranche ; la nature du programme et l’aspect muséographique indispensable à la présentation des objets inscrits ou classés*, ne permettent pas la division en tranches successives de travaux.  L’objectif est donc d’œuvrer simultanément sur la restauration intérieure de la chapelle proprement dite et des bâtiments annexes, la restauration des façades donnant sur la ruelle Est et sur la grande cour carrée (qui mène au clocher). Outre la réfection complète de l’électricité, un désencrassage total devra être entrepris, avant d’entamer sur place la restauration des boiseries, des faux marbres, des vitraux, de la nef avec son système de voûte fait ses vitreries peintes, des consoles du XIII, etc.   La maîtrise d’œuvre pour la restauration intérieure et l’aménagement de l’édifice a été confiée à l’agence Thouin Architecture.  La restauration du mobilier, quant à elle, a commencé fin 2017. Elle a été confiée à la Lot-et-garonnaise Tiziana Mazzoni, restauratrice d’œuvres d’art agréée Monuments Historiques. Elle a notamment travaillé sur deux bustes reliquaires de Saint Urbain et de Saint Pie, sur une statue de Saint Jean Baptiste et une autre de Saint Jean l'évangéliste, sur un ensemble de 2 anges lampadophores, et sur le haut relief du retable du maître autel.  Parmi les nombreux objets inscrits ou classés, se trouvent notamment : des bâtons et des croix de procession, des ostensoirs, des éléments de retables, des dais, des textiles, etc. provenant à la fois de la chapelle des pénitents Blancs et de la Chapelle des pénitents Bleus. Tous sont conservés précieusement conservés dans les réserves du musée de Gajac, inaccessibles aux visiteurs.  Le plan de financement Montant global du chantier : 750 000 € HT  Subventions : - État : 240 000 € - Région Nouvelle Aquitaine : 60 000 € - Conseil départemental de Lot-et-Garonne : non connue à ce jour (jusqu'à 25% du HT éligible)  La part de la commune dépendra de la subvention accordée par le Département.  Rappels historiques Une confrérie de pénitents est une association de citadins (les confrères) laïcs pieux qui manifestent une grande ferveur dans leur pratique de la religion. Ils ne font pas partie du clergé, édifient leur propre chapelle, portent un costume spécifique (le sac) et élisent leurs officiers. Chaque confrérie édite des statuts qui constituent la règle de conduite du pénitent.  Les pénitents sont tenus de mener une vie irréprochable, d'assister à certains offices religieux et de suivre les processions. Les œuvres de charité constituent un autre de leurs devoirs majeurs. Les pénitents doivent aider leurs confrères malades, secourir les pauvres et les mendiants, assister aux funérailles des confrères morts, veiller à la solennité des convois funèbres. L'enterrement organisé par les pénitents restera longtemps le gage de funérailles pompeuses.           A Villeneuve-sur-Lot, au milieu du XVIIIe siècle, il existe une différence sociale très nette entre les pénitents bleus et les pénitents blancs. L'aristocratie et les gros négociants de la rive droite figurent en majorité au nombre des officiers de la confrérie des pénitents bleus tandis que les pénitents blancs de la rive gauche rassemblent petits bourgeois et artisans. Cette différence correspond à la répartition socio-professionnelle entre les quartiers de la rive droite et de la rive gauche.  A la Révolution, la plupart des chapelles de pénitents sont saisies. A Villeneuve-sur-Lot, les deux confréries renaissent en 1803. Les Pénitents bleus sont néanmoins contraints de racheter leur propre chapelle. Les différences sociales entre les deux confréries tendent alors à s'estomper.  Dès le XVIIIe siècle, on reproche aux pénitents les aspects profanes de leur confraternité : leurs repas sont trop nombreux et trop arrosés. On remet en cause leur aspect
  •   Le Pays d’art et d’histoire, le Musée de Gajac et les Archives municipales de Villeneuve-sur-Lot s’associent pour vous proposer un nouvel atelier ludique durant les vacances d’hiver !  Les enfants seront invités à observer des paysages qu’ils traiteront sous la forme d’un leporello (livre-accordéon) : à l’horizontale le mardi 19 et à la verticale, le mardi 26 !  Ateliers animés par Inge Zorn Gauthier, costumière et plasticienne :    mardi 19 février, de 10h à 12h et de 14h à 16h    mardi 26 février, de 10h à 12h et de 14h à 16h   Au Musée de Gajac à Villeneuve-sur-Lot  Attention ! Chaque atelier se déroule sur une journée (soit 4 heures)     À partir de 6 ans - Gratuit     Réservation auprès du Musée de Gajac, 05 53 40 48 00
  •   Durant les vacances de printemps, la Mairie propose aux adolescents villeneuvois âgés de 14 à 17 ans de participer à l’opération « Printemps Jeunes ». Cette action citoyenne a pour objectif de sensibiliser les jeunes à la rénovation et à l'entretien de leur ville.  Le principe : participer, en matinée, à des chantiers municipaux (peinture, entretien d'espaces verts et de mobilier urbain…) et pratiquer des activités ludiques l’après-midi (sport, culture, nature…).  En parallèle, tous les participants reçoivent une formation aux Premiers Secours.  A l’issue des deux semaines, chaque jeune se voit remettre un chèque de 150 €.   La session de printemps se déroulera du lundi 15 au vendredi 26 avril 2019 . Les  inscriptions sont ouvertes jusqu’au 1er mars inclus . Pour s'inscrire, il suffit de remplir un dossier d'inscription au  Point Jeunes  (au croisement des rues Arnaud-Daubasse et des Cieutat) ou de le télécharger :    >>> Téléchargez le dossier d'inscription     Attention, le nombre de places est limité !       Renseignements et inscriptions auprès du Point Jeunes : 05 53 40 49 11 / 05 53 40 49 12
  • Le film retraçant l'année 2018 à 
Villeneuve-sur-Lot.
  • Le recensement de la population s'effectuera cette année du jeudi 17 janvier au samedi 23 février inclus.    Pour cette nouvelle enquête annuelle menée sur 8% des habitants de la commune, quatre agents recenseurs ont été recrutés. Il s'agit de Justine CHESNAIS, Brice CLAYETTE, Chloé LAPARRE et Rose-Marie SIGNORET. Leur rôle ? Se présenter au domicile des Villeneuvois retenus et leur remettre :   un questionnaire à remplir sous quelques jours et qui sera récupéré par l’agent recenseur,  une notice explicative,  un formulaire avec les codes d'accès permettant de répondre à l’enquête directement en ligne.           Les agents recenseurs de gauche à droite : Rose-Marie SIGNORET, Justine CHESNAIS, Chloé LAPARRE, Brice CLAYETTE        Important :  les agents recenseurs sont munis d'une carte d'accréditation avec photo, présentée à chaque visite. Les personnes recensées sont informées au préalable de la visite de l’agent recenseur par courrier.   Quelques rappels :     Lors du recensement, l'anonymat des personnes recensées est préservé. Les agents recenseurs sont aussi tenus au secret professionnel.  Les informations recueillies sont confidentielles et uniquement destinées à l'INSEE, qui les transforme en statistiques.  Chaque réponse est importante. Pour que les résultats du recensement soient de qualité, il est indispensable que chaque personne interrogée remplisse les questionnaires.   Participer au recensement est une obligation.     Pour toute information : Mairie, service Recensement, 05 53 41 53 26           Recensement en ligne : c'est plus simple !   Les Villeneuvois recensés sont invités à remplir le questionnaire directement en ligne sur le site :   www.le-recensement-et-moi.fr    Ils devront pour cela utiliser le code d'accès personnel et le mot de passe qui figurent sur le formulaire remis par l’agent recenseur.
  •   La Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois exerce la compétence collecte et traitement des déchets ménagers et assimilés sur les 19 communes qui la composent. Pour répondre à cette mission, elle organise la collecte en porte à porte des ordures ménagères, la collecte sélective des emballages recyclables et gère les déchetteries. Au delà de la collecte et des points d'apport volontaire, la Communauté s'engage encore plus en faveur de l'environnement en distribuant des composteurs individuels. Depuis des années, la Communauté accompagne ses administrés pour organiser au mieux le tri des déchets et sensibiliser toutes les générations par des actions et des guides explicatifs. Jours de collecte :     Téléchargez le calendrier 2019 >>>                               Ordures ménagères :   Fréquence du ramassage : qu’elles soient déposées dans les sacs noirs, en point d’apport volontaire ou dans les bornes enterrées du centre-ville, les ordures ménagères sont collectées une fois par semaine.  Jours de collecte :                               Rive gauche : lundi matin                            Rive droite, secteur 1 (centre-ville à l’exception des secteurs où les ordures ménagères doivent être déposées dans les bornes enterrées) : mardi matin.                            Rive droite zones 2 (zones rurales et quartiers stade de Choisy, Parasol et Courbiac) : mercredi matin    Emballages ménagers :   Fréquence du ramassage: regroupés dans les sacs jaunes ou en point d’apport volontaire, ils sont collectés une fois tous les quinze jours.  Jours de collecte : le ramassage se fait toujours le vendredi, celui des  semaines impaires pour la rive gauche , celui des  semaines paires pour la rive droite .     Les bornes enterrées      Dans la bastide, la collecte des ordures ménagères résiduelles a évolué avec la mise en service de bornes enterrées pour le stockage des déchets ménagers résiduels.   Qui peut les utiliser ?  Elles sont destinées aux habitants et aux commerçants du secteur concerné. Qu'est ce que l'on peut y déposer ? Uniquement les sacs noirs d'une contenance de 50 L maximum et contenant des ordures ménagères résiduelles (tout ce qui ne peut pas être recyclé ou valorisé).   Comment fonctionnent-elles ?  Les sacs fermés sont déposés dans la trappe qui s'ouvre sur le devant de la borne, comme dans un vide-ordures.  Attention !!  Les sacs noirs n'étant plus collectés en porte à porte,  ils ne doivent jamais être déposés dans la rue ou à coté de ces bornes.       Collecte des déchets pour les commerces Les ordures ménagères et les emballages sont collectés comme pour les particuliers (voir ci-dessus).        Les cartons  sont collectés vidés et pliés,  tous les mercredis et vendredis matin à partir de 9h00  sur les zones :      Centre-ville et boulevards  ZAC de Parasol  Avenue de Fumel  Avenue du maréchal de Lattre de Tassigny, jusqu'à la pharmacie Lutetia  Avenue du général de Gaulle  Avenue du maréchal Leclerc  Avenue de Bordeaux     Attention : ils doivent être sortis le matin du jour de collecte, pas la veille au soir.        Pour les autres secteurs, les cartons peuvent être collectés avec les emballages (se référer au calendrier ci-dessus).      Les housses plastiques de vêtements (mais pas les cintres) peuvent aussi être collectées en même temps si elles sont présentées à part des cartons.         Déchetterie : Un agent est présent pour vous accueillir et vous conseiller. Le dépôt est gratuit pour les particuliers du territoire. Pour les professionnels (commerces, artisans et administrations...) contacter la CAGV au 05 53 01 90 17   Déchetterie du Rooy  Rue Henri Lechatelier 47300 - Villeneuve sur Lot  Téléphone : 05 53 01 48 44    Horaires d'ouverture  Du Lundi au samedi     de 9h00 à 12h00     et de 14h00 à 18h00.  Fermée les jours fériés   >>> Plus d'informations sur le site de la CAGV   La collecte en porte à porte des encombrants Pour les encombrants de gros volume (ferrailles, vieux électroménagers, meubles hors d'usage, etc...), une collecte en porte à porte est effectuée gratuitement sur inscription, tous les trois mois (la 1ère semaine du mois). Il est nécessaire de séparer préalablement les encombrants métalliques des autres déchets.   Pour vous inscrire, téléphonez au 05 53 41 01 77  pendant les périodes suivantes :   En décembre pour la collecte de janvier  En mars pour la collecte d'avril  En juin pour la collecte de juillet  En septembre pour la collecte d'octobre
  •   Avec les premiers froids, cheminées et chauffages ont été rallumés. Le service municipal Hygiène et Santé réitère ses contrôles gratuits à domicile afin de prévenir les dangers liés aux émanations de monoxyde de carbone, ce gaz mortel produit par la mauvaise combustion des chauffages à flamme*.  Sur simple appel téléphonique, des agents du service Hygiène se déplacent chez les Villeneuvois pour effectuer des mesures dans les pièces. Selon les niveaux relevés, ils indiqueront la marche à suivre et des conseils afin de maintenir une bonne aération dans le logement.   Pour une intervention gratuite à domicile, contactez le service Hygiène au : 05 53 75 07 50.    Rappel :   Neutre, incolore et inodore, le monoxyde de carbone se dégage lorsqu'il n'y a pas suffisamment d'air dans la pièce, en cas d'absence d'entretien des appareils ou de leur vétusté. Les émanations peuvent aller des maux de tête, nausées et vomissements jusqu'à la perte de connaissance et la mort.  * Par chauffage à flamme, on entend aussi bien chauffage mazout, gaz, charbon ou bois, chauffe-eaux et groupe électrogène.   >>> Téléchargez une brochure d'information éditée par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé
  •  Cette nouvelle saison théâtrale s'appuie sur la diversité des spectacles, la primauté du théâtre dans ses différentes formes, l'originalité des propositions, l'alchimie des mots et des gestes portés par de grands noms, des personnalités pétillantes et des talents prometteurs.   Que le spectacle commence !            >>> Découvrez la plaquette de la saison     Septembre  Théâtre   Au-dessus de la mêlée   de et avec Cédric Chapuis  Vendredi 7 septembre à 20h     Octobre Théâtre   Visites à Mister Green   de Jeff Baron  Mardi 2 octobre à 20h30   Théâtre musical, humour   Des étoiles et des idiots   Compagnie Les Fouteurs de joie  Dimanche 7 octobre à 16h    Théâtre   Comme à la maison   de Bénédicte Fossey et Éric Romand  Mardi 16 octobre à 20h30   Théâtre   Proudhon modèle Courbet   de et mis en scène par Jean Pétrement – Compagnie Bacchus  Vendredi 26 octobre à 20h30    Novembre Cirque, clown   Danse avec les poules   Compagnie Au fil du vent  Mardi 6 novembre à 20h30    Danse   Le Faune / Boléro / Le Sacre du Printemps   Compagnie Julien Lestel  Samedi 10 novembre à 20h30   Théâtre, musique   Songe !   D’après Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare Compagnie Florence Lavaud  Vendredi 16 novembre à 20h30   Humour musical   BARBER SHOP QUARTET   Chapitre IV  Vendredi 23 novembre à 20h30   Cirque déjanté   The Elephant in the room   Cirque Le Roux  Mercredi 28 novembre à 20h30    Décembre R encontre musiques anciennes et traditions juives   Rosa das rosas   Compagnie Opér'Azul  Dimanche 2 décembre à 16h  Église Saint-Étienne  Installation sonore   Echo à une symphonie   Compagnie Florence Lavaud  Mardi 4 décembre à 20h30 Mercredi 5 décembre à 16h   Chanson, musique du monde, trad   Compostelle, du Pays Basque à Saint-Jacques   Anne Etchegoyen  Jeudi 6 décembre à 20h30  Centre culturel J.-R.-Leygues   Théâtre   Le Jeu de l'amour et du hasard   De Marivaux, par la compagnie Saudade  Jeudi 13 décembre à 20h30   Musique classique, humour   Desconcerto   Orquestra de Cambra de l’Empordà (Espagne)  Mercredi 19 décembre à 20h30   Théâtre visuel   Clinc !   Compagnie Pep Bou (Espagne)  Samedi 22 décembre à 20h30       Janvier  Danse, théâtre physique et humour   Stories told in act   Compagnie 3e étage (solistes de l’Opéra de Paris)  Vendredi 11 janvier à 20h30   Théâtre   L'Heure pâle   De Sylvain Levey, par la compagnie Le Bruit des Ombres  Mardi 15 janvier à 20h30   Chanson   Partenaires   Rue de la Muette  Jeudi 17 janvier à 20h30   Musique   Concert du Nouvel an   Avec Les Petits Baigneurs, l’OMH Vent d’Olt et la batterie fanfare des Jeunes Villeneuvois  Dimanche 20 janvier à 15h   Musique classique   Récital de violoncelle   Christian-Pierre La Marca  Mardi 22 janvier à 20h30    Théâtre contemporain   Ay Carmela !   Compagnie Théâtre Les Pieds dans l’eau - Création 2018  Jeudi 24 janvier à 20h30   Théâtre, comédie   Confidences   De Joe di Pietro  Dimanche 27 janvier à 16h   Danse   Ninika   Compagnie EliralE  Mardi 29 janvier à 20h30    Février  Humour, mime   Welcome   De et avec Patrice Thibaud - Création 2018  Vendredi 1er février à 20h30   Danse hip-hop et musique classique   Muses   Compagnie Rêvolution  Mardi 5 février à 20h30   Théâtre   Un dimanche au Théâtre avec Daniel et William Mesguich  Dimanche 10 février de 11h à 19h30   Chanson   Dominique A en solo   La Fragilité  Mercredi 13 février à 20h30    Mars  Chanson   Ça parle de vie   Floriane Tiozzo  Jeudi 7 mars à 20h30  Centre culturel J.-R.-Leygues  Danse hip-hop   Immerstadje   Compagnie Hors Série  Vendredi 8 mars à 20h30   Danse   Short stories   Compagnie Carolyn Carlson  Samedi 16 mars à 20h30   Lecture dessinée, fable   L'Homme qui plantait des arbres   De Benjamin Flao et Clothilde Durieux  Mardi 19 mars à 20h30   Humour théâtre clown   Lodka   de Olga Eliseeva, Alexandr Gusarov, Yulia Sergeeva, et Marina Makhaeva, artistes du Théâtre Semianyki  Vendredi 22 mars à 20h30    Musique classique   L'opéra sur ses grands airs   Orchestre de l’Opéra de Limoges  Dimanche 24 mars à 16h   Théâtre   F(l)ammes   Madani compagnie  Vendredi 29 mars à 20h30    Avril Flamenco lyrique   Carmen Flamenco   D’après les oeuvres de Bizet et Prosper Mérimée Compagnie Flamenco Vivo  Mercredi 3 avril à 20h30    Conte   Des fleurs plein les cheveux   de et par Alain Vidal, compagnie Arthéma  Vendredi 5 avril à 20h30  Foyer du Théâtre  Théâtre   Le Cid   De Pierre Corneille, par le Grenier de Babouchka  Jeudi 11 avril 20h30    Mai Chanson   Thomas Fersen    Mes amitiés à votre mère  Samedi 4 mai à 20h30   Musique contemporaine   Carte blanche à François Rossé   Concert proposé par le Conservatoire à rayonnement intercommunal Béla Bartók du Grand Villeneuvois  Mardi 7 mai à 20h30   Théâtre   On ne voyait que le bonheur   D’après le roman de Grégoire Delacourt, par la Compagnie Vive et l’Atelier Théâtre Actuel  Vendredi 17 mai à 20h30          >>> Découvrez la plaquette de la 
saison
  •   1 contrat municipal  10 priorités  68 engagements  A mi-parcours,   le bilan de nos actions   :       >>> Découvrez le bilan de mi-mandat      (>>> Téléchargez la version pdf )    Vous souhaitez réagir ? Vous avez des questions à poser ? Des propositions à suggérer ?   Nous restons à votre écoute.  Utilisez le formulaire ci-dessous :
...

75e anniversaire de l'insurrection d'Eysses

Le 19 février 1944, jour de l'insurrection d'Eysses, marqua Villeneuve au plus profond de son histoire. Trois jours après cette tentative d'évasion, 12 détenus furent fusillés. Dans les semaines qui suivirent, les 1 200 autres résistants furent déportés à Dachau. A l'occasion du 75e anniversaire de l'insurrection d'Eysses, l'Association Nationale pour la Mémoire d'Eysses et la Ville proposent plusieurs grands rendez-vous traitant du conflit de la Seconde Guerre mondiale, de la résistance et de la déportation. Expositions, rassemblement international de jeunes, spectacle, projection-débat, visites historiques se tiendront les 22, 23 et 24 février prochains. Cet anniversaire sera célébré en présence d'anciens résistants, derniers passeurs de mémoire de cette période clé de l'Histoire. Rappel historique En octobre 1943, la prison centrale d'Eysses devient un lieu stratégique où les autorités de Vichy décident de concentrer tous les résistants condamnés de la zone sud. Le chiffre des résistants détenus à Eysses atteindra 1 400 début 1944. Le 19 février 1944, 1 200 détenus participent à une tentative d'évasion. Mais celle-ci échoue. Dans les jours qui suivent, une cour martiale condamne à mort 12 détenus. Ils sont exécutés au matin du 23 février 1944. Les autres détenus sont livrés aux nazis le 30 mai 1944. Les S.S. procèdent à leur déportation vers le camp de concentration de Dachau à la fin du mois de juin 1944. 400 résistants d'Eysses mourront en déportation. C'est en août 1945 qu'a lieu à Villeneuve-sur-Lot le premier congrès de l'Amicale des anciens détenus patriotes de la centrale d'Eysses. Le bulletin de liaison de l'amicale, intitulé « Unis comme à Eysses », paraît chaque trimestre depuis cette date. Cette amicale, dont les membres se retrouvent chaque année devant le mur des fusillés, célèbre et perpétue l'esprit qui a animé les détenus durant leur incarcération dans la prison. Une rencontre de la jeunesse avec l’Histoire Au-delà des cérémonies mémorielles, cette commémoration prend la forme d'une rencontre avec la jeunesse : une cinquantaine de jeunes européens âgés de 19 à 30 ans, de diverses nationalités (française, allemande, autrichienne, belge, portugaise, espagnole, italienne, roumaine, grecque et géorgienne) participeront à ces trois journées. Ils seront accompagnés sur toutes les visites par le Conseil Municipal des Jeunes qui, sensible à cette période de l'histoire, s'associe à l'événement. Ce rassemblement international de jeunes est un hommage au combat commun des hommes pour la liberté au-delà des diversités (nationalités, sensibilités philosophiques et politiques, origines sociales, métiers, âges et croyances religieuses). L’histoire d’Eysses est un exemple pour la jeunesse : c’est une leçon de solidarité, de liberté et d’égalité. Encadrés par deux animatrices de la Maison de l'Europe, ces jeunes visiteront trois lieux d’une histoire commune : Villeneuve-sur-Lot, Penne d’Agenais et Lacapelle-Biron. Ils seront accompagnés par Corinne Jaladieu, professeur agrégée d'histoire. Lieux, récits, objets d'époque et rencontre avec des témoins directs leur permettra de mieux appréhender cette période sombre de l'histoire. Au Programme : Du 12 au 24 février : Exposition sur la déportation à Dachau Maison de la Vie Associative, de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 19 h - Gratuit (à partir de 11 ans) Vendredi 22 février Projection publique du film « Eysses, une épopée résistante » à la Maison de la Vie Associative, à 20 h, en présence d'anciens résistants d’Eysses déportés à Dachau (Jacques Chantre, Robert Camp, Jean Lafaurie, Michel di Massimo) et d'un professeur et docteur en Histoire. Film tout public. Gratuit. BANDE ANNONCE EYSSES, UNE EPOPPEE RESISTANTE from MARA FILMS on Vimeo . Samedi 23 février Lecture publique scénarisée de « L'ordre du jour » d'Eric Vuillard (prix Goncourt 2017), par Jean-Pierre Nercam, au Centre culturel, à 18 h. Gratuit . Dimanche 24 février Cérémonie commémorative en mémoire des fusillés et déportés d'Eysses, 10 h, place de la Révolution, 10 h 30, Maison centrale d'Eysses, en présence de la Consule Générale d’Allemagne Verena Gräfin Von Roedern. Match de rugby à XIII , Villeneuve 13 / Saint-Gaudens, en hommage à Gabriel Pelouze et Alexandre Marqui, champions de rugby fusillés à Eysses. Stade de la Myre-Mory, 15 h – Entrée : 10€ - Gratuit pour les mineurs.

75e anniversaire de l'insurrection d'Eysses
Ville amie des ainesAgendaz 21Ville fleurieVille amie des enfants