Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison thtraleAchetez en Villeneuvois
Accueil > Ma Ville > Conseil municipal : stationnement, logement des jeunes et Pacs

Conseil municipal : stationnement, logement des jeunes et Pacs

Vendredi 22 septembre se tenait le conseil municipal de Villeneuve. A l’ordre du jour, 43 dossiers soumis au vote des élus parmi lesquels 3 sujets importants pour les Villeneuvois :

Stationnement : 110 places gratuites 2h supplémentaires

Au 1er janvier 2018, l’État confie aux mairie la gestion du stationnement payant. La Ville en profite pour réviser les tarifs et élargir la zone gratuite. Voici les principales mesures :

1- Les tarifs du stationnement payant restent inchangés.

2 - L’amende pour non paiement ou dépassement de l’horaire de l’horodateur passe à 15€ (au lieu de 17€) si l’amende -désormais appelée Forfait Post Stationnement- est réglée dans les 4 jours. Sinon, elle s’élève à 25€.

3 : La Ville transforme 110 places de stationnement payant en stationnement gratuit 2h, soit 328 places, et étend la gratuité aux rues de la Fraternité, des Cieutat et du Puits-Couleau.

Projet d’extension du Foyer des Jeunes Travailleurs : 14 logements au programme

Le maire Patrick Cassany donne le ton : « Il nous faut toujours avoir une vision globale pour combiner des priorités de la municipalité ». Ce projet en est une illustration. Pour répondre à la fois aux besoins en logement des jeunes, proposer de l’habitat diversifié dans le cœur de ville et restaurer des immeubles très dégradés de l’hyper-centre pour y mener des projets d’utilité publique (ORI), La Ville s’apprête à acquérir deux immeubles vétustes rues Lakanal et Parmentier. Objectif : créer 14 logements pour jeunes travailleurs. Une façon pour la Ville de redensifier la population et favoriser l’activité commerciale. Les travaux devraient démarrer mi 2018.

PACS : en mairie au 1er novembre.

A compter du 1er novembre prochain, les services État civil des mairies auront à gérer l’enregistrement et la dissolution des PACS, jusqu’alors traités par les tribunaux d’instance. Pour les Villeneuvois, seul le lieu change. Pour les agents de la collectivité, la surcharge de travail ne sera pas neutre. « Ce transfert de compétence vient s’ajouter à leurs missions quotidiennes, déjà alourdies de la délivrance des passeports et des cartes d’identité biométriques », a commenté le Maire. « Ce transfert se fait sans compensation financière ni ressource humaine supplémentaire de l’État »a -t-il déploré.

Dernière modification : samedi 21 octobre 2017