Inscrivez-vous pour la recevoir :

Saison théâtraleClick en Villeneuvois
Accueil > Temps libre > Evénements > Villeneuve se livre "La vie est belle"

Villeneuve se livre "La vie est belle"

Edition 2022 du festival littéraire, les 24 et 25 septembre

Après une première édition couronnée de succès en 2021, le festival littéraire « Villeneuve se livre » sera de retour en cœur de bastide à l’automne prochain, les samedi 24 et dimanche 25 septembre. La thématique choisie pour cette deuxième édition est : « La vie est belle ».

Un festival littéraire grand public au cœur de la rentrée littéraire

En pleine rentrée littéraire, la bastide met à l’honneur les livres et leurs auteurs autour de sa place centrale et historique : la place Lafayette, qui pour l’occasion se métamorphosera en « place des auteurs ».
Dans une ambiance conviviale, le festival littéraire invite une soixantaine d’auteurs à rencontrer tous les publics amateurs de littérature parmi lesquels : les six nominés du Prix du roman « Villeneuve se livre », cinq auteurs jeunesse, qui seront allés dans les classes villeneuvoises dans la semaine et attendront les enfants et leur famille, des auteurs de polar pour les amoureux du genre, des auteurs de roman historique comme Mireille Calmel ou Alain Paraillous, Corinne Javelaud, Jean-Luc Aubarbier… des premiers romans à découvrir et qui ont séduit les programmateurs.
Des rencontres, débats, lectures à voix haute, séances de contes pour enfants, impromptus théâtraux, un bal-concert de clôture le dimanche au pied de l’église Sainte-Catherine transformé en « Jardin des auteurs », un spectacle au théâtre et un concert au musée de Gajac viendront ponctuer cet événement riche de rencontres et d’échanges.

>> Feuilleter le programme

Une édition présidée par deux auteurs

Comme l’an passé, une femme et un homme ont accepté de présider le festival littéraire : Ève de Castro, scénariste, journaliste et écrivaine, et Régis Jauffret, écrivain qui compte parmi les auteurs majeurs de la littérature francophone.

Ève de Castro
Scénariste et journaliste, Ève de Castro est critique au Figaro Littéraire depuis 1998. Pour la télévision, elle a coécrit Le roi danse avec Gérard Corbiau ainsi que Rastignac avec Natalie Cartert, une série réalisée par Alain Tasma.
Elle connaît un succès fulgurant dès son premier roman, Les Bâtards du Soleil (éditions Orban). Elle publie ensuite plusieurs ouvrages récompensés par de grands prix : Ayez pitié du cœur des hommes (éd. J-C Lattès – prix des Libraires 1992), Nous serons comme des dieux (Albin
Michel – prix des Deux Magots 1998), Le Roi des ombres (Robert Laffont – Grand Prix littéraire de l’Académie nationale de pharmacie), Joujou (Robert Laffont – prix Montesquieu). 
Son dernier roman, L’autre Molière, le pacte secret de deux génies (éd. Iconoclaste, 2022), nous plonge dans le siècle des maîtres français du théâtre : Corneille et Molière. Molière et Corneille, deux faces d’une même médaille, deux génies liés par un pacte inavouable. Pour terminer une année Molière fêtée dignement dans la saison 2021/2022 au théâtre Georges-Leygues, Ève de Castro vient donc lever un voile iconoclaste sur le maître absolu de la comédie française.

Régis Jauffret
Régis Jauffret est notamment reconnu au niveau international pour ses Microfictions, compilation de textes courts, entre la nouvelle et le roman de société. À l’instar de la comédie humaine de Balzac, il dépeint la société dans laquelle il vit, sans
concession, jetant un regard sincère et lucide sur les personnages qui l’entourent et qu’il dépeint en figures romanesques. En 2012, il est président du jury du prix des lecteurs de L’Express. En 2019, il parraine un concours d’écriture de nouvelles organisé par Lire et Librinova, primant une nouvelle sur le thème du bonheur. Sa création abondante lui a valu de recevoir de nombreux prix, comme le prix Décembre pour Univers, univers (2003), le prix Fémina pour Asiles de fous (2005), ou encore le prix France Culture/Télérama pour ses fameuses Microfictions. En 2016, son livre
Cannibales figure sur la liste des quatre derniers romans en lice pour le prix Goncourt. En 2018, il reçoit le prix Goncourt de la nouvelle pour Microfictions 2018. En 2020 il entre dans Le Petit Larousse Illustré et publie Papa, un nouveau
« roman, une biographie trouée et amplifiée par la fiction », à propos de son père emmené un jour par la Gestapo. De ces images d’archives retrouvées, il tire un texte au « baroquisme assumé » sur sa propre enfance auprès d’Alfred Jauffret.
En 2022, une nouvelle édition des Microfictions constitue l’un des événements marquant de la rentrée littéraire.

Le prix du roman « Villeneuve se livre »

L’édition 2021 du festival a été l’occasion du lancement d’un nouveau prix littéraire remporté par le roman Pleine terre (éd. Actes Sud) de Corinne Royer. Pour 2022, les nominés du prix du roman « Villeneuve se livre » sont :
  • Le maître de l’océan de Diane Ducret, éd. Flammarion
  • Nue propriété de Lisa Vignoli, éd. Stock
  • Les frénétiques d’Adeline Fleury, éd. Julliard
  • Isla negra de Jean-Paul Delfino, éd. Éloïse d’Hormesson
  • Le bal des cendres de Gilles Paris, éd. Plon
  • D’audace et de liberté d’Akli Tadjer, éd. Les Escales
Après délibération par un jury de professionnels et de personnalités, le nom du lauréat sera dévoilé lors de l’inauguration du festival, le samedi à 11 h. En présence des six nominés, le récipiendaire se verra remettre la fameuse statuette signée de l’artiste Christian Rampnoux.

Retour en images sur l'édition 2021 du festival littéraire "Villeneuve se livre"


Dernière modification : lundi 26 septembre 2022

Evénements