Inscrivez-vous pour la recevoir :

Saison théâtraleClick en Villeneuvois
Accueil > Divers > Travaux avenue du Mal Leclerc

Travaux avenue du Mal Leclerc

Démarrage le 2 novembre

Bientôt la fin des fils électriques et téléphoniques disgracieux qui barrent le ciel de l’avenue du Maréchal Leclerc. Dans le cadre de son programme annuel d’embellissement et de sécurisation, la municipalité s’apprête à effacer tous les réseaux aériens sur cet axe pénétrant, dans sa portion comprise entre la rue Sully et le parc urbain. Un éclairage public à LED, plus esthétique et économique, sera installé.

Avant d’entamer le chantier d’enfouissement, les équipes devront procéder au traitement du revêtement qui s’avère contenir de l’amiante. Effectuée par une entreprise spécialisée -sous bâche de protection pour éviter la dispersion des poussières- l’opération est sans danger pour les riverains.

Le programme débutera le mardi 2 novembre jusqu’au 3 décembre (la partie désamiantage devrait, pour sa part, prendre fin le 12 novembre). Poursuite des tranchées, raccordements et finitions diverses reprendront en janvier 2022, pour une livraison prévue avant l’été.

Quelques modifications de la circulation et du stationnement sont à prévoir :
  • La circulation automobile restera autorisée sur l’avenue ; elle sera régulée par des alternats ou par feux clignotants.
  • Afin d’alléger le trafic automobile sur la zone du chantier, deux itinéraires conseillés seront fléchés : par la rue Crochepierre dans le sens centre-ville/Agen et par rue des silos dans le sens Agen/centre-ville.
  • Le stationnement sera quant à lui suspendu sur l’emprise de l’avenue traitée, et rétabli au fur et à mesure de l’avancement des équipes. Il sera en revanche interdit dans la rue des Silos, de l’avenue du maréchal Leclerc à la rue Sully.
  • L’accès aux commerces et le cheminement piéton seront, eux, bien maintenus et sécurisés.

En partenariat avec Enedis et Territoire d’Energie qui financent à 60% le programme, la Ville participe à hauteur de 200 000 euros.

À noter : Afin de limiter la gêne pendant les fêtes, le maire, Guillaume Lepers, a demandé que le chantier soit suspendu en décembre

Dernière modification : vendredi 22 octobre 2021