Saison culturelle 2017 2018



    Inscrivez-vous pour la recevoir :

    La rainetteSaison théâtraleAchetez en Villeneuvois
    Accueil > Divers > Saison culturelle 2017 2018 > LES FOURBERIES DE SCAPIN

    LES FOURBERIES DE SCAPIN

    de Molière par la compagnie de l’Esquisse

    THÉÂTRE

    Jeudi 26 avril à 20 h 30
    au théâtre Georges-Leygues
    Tout public
    Durée : 1 h 30
    Tarif :


    « Lorsque mon père apprendra les choses, je vais voir fondre sur moi un orage soudain d’ impétueuses réprimandes. » On ne s’en lassera jamais !

    Les Fourberies de Scapin, ou comment un valet va réussir, par ses intrigues, à sauver les destinées amoureuses de deux jeunes gens au détriment de leurs pères respectifs.
    Spectacle de commedia dell’Arte qui transporte le spectateur dans une mise en scène originale et explosive où triomphent rires, lazzi et coups de théâtre pour le plaisir de tous.
    Sans jamais s’écarter du texte, mais avec l’exubérance, les pitreries et les clins d’oeil qui conviennent, les comédiens de l’Esquisse excellent à transmettre leur plaisir du jouer, au sens littéral du terme.

    « Bien m’en a pris de ne pas rentrer pour bayer aux corneilles devant un programme télé insipide. Car ces Fourberies de Scapin par le théâtre de l’Esquisse sont un pur chef-d’oeuvre. Carlo Boso, grand spécialiste de la commedia dell’Arte, signe là une remarquable mise en scène. Ici rien n’est tiré à l’outrance. Quant aux comédiens, ils sont tous excellents. »
    Pariscope

    www.compagnie-esquisse.com

    Mise en scène : Jérôme Jalabert
    Direction d’acteurs : Carlo Boso
    Avec : Mirabelle Miro, Pauline Paolini ou Stéphanie Villanti, Nicolas Dandine, Marc Faget, Cédric Guerri, Jérôme Jalabert, Nicolas Pinero ou Lorenzo Salvaggio et Julien Sabatié
    Scénographie et conception décor : Nikos
    Costumes : Valérie Gosselin
    Création masques : Andrea Cavarra
    Tréteau : Stefano Perocco
    Réalisation toile décor : Thomas Bossard
    Création lumière : Michaël Harel

    Dernière modification : mardi 03 avril 2018