Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison thtraleAchetez en Villeneuvois
Accueil > Divers > L'aménagement des berges du Lot

L'aménagement des berges du Lot

Ce sera l’un des chantiers de la rentrée. La Ville entreprend la création d’une promenade sur la rive gauche du Lot. Objectif : combiner intérêt touristique et développement durable, tout en valorisant la rivière au sein de la ville. Les explications du maire, Patrick Cassany. C’est l’interview du mois.

Patrick Cannany maire de Villeneuve-sur-Lot

L'Agglo a lancé une étude sur les berges du Lot. Pourquoi ?

D'abord parce que le Lot est notre bien commun. C'est aussi le lien qui unit toutes les communes de la vallée. C'est aussi un élément majeur à valoriser pour le développement touristique. Or le Lot, sur son linéaire, est une rivière encaissée qui offre peu de visibilité. Étudier les aménagements possibles au niveau de l'agglomération me paraît nécessaire pour donner une cohérence d'ensemble et dégager des principes communs d'aménagement. Il faut identifier les lieux qui offrent une bonne visibilité sur la rivière, mais aussi les itinéraires qui amènent vers la rivière en permettant de valoriser le patrimoine historique local.
Ensuite, en fonction de cette vision d'ensemble, les communes riveraines, avec le soutien de l'Agglomération, pourront procéder à des aménagements spécifiques.

À Villeneuve, quelle est la portion concernée ?

À Villeneuve, il s'agit des anciens quais bâtis, situés sur la rive gauche entre la base nautique de l'Aviron et les anciennes écluses. C'est un endroit magnifique, avec de belles vues en perspective sur le Lot et les ponts, qui pourra ainsi devenir un lieu de promenade, ombragé l'été, pour des piétons ou des cyclistes. Dans une seconde tranche, le chemin qui va du pont de Basterou jusqu'à l'aviron pourra être réaménagé, ce qui fera, en centre-ville, une promenade sur les berges d'un peu plus d'un kilomètre.

Quels sont les principes d'aménagement ?

L'aménagement se fera en plusieurs phases. Le premier objectif est de rendre praticable ce linéaire avec un cheminement piéton et cycliste qui permettra, par exemple, de relier la voie cyclable de la rue Crochepierre d'un côté en prenant les quais pour ressortir vers le pont de Bastérou et poursuivre sur la voie cyclable boulevard Danton, puis la voie verte. Il s'agira d'un aménagement sobre respectant le bâti en pierre du pont et des quais, qui sera dans un second temps complété par du mobilier urbain et de l'éclairage.  Naturellement tout cela sera conçu pour résister aux périodes de crues.
Je suis convaincu que ce type d'aménagement participera à la valorisation touristique mais sera aussi un élément supplémentaire d’embellissement du cadre de vie pour les habitants.

Dernière modification : lundi 03 juillet 2017